samedi 7 avril 2012

Vide grenier en tant que vendeuse !

Bonjour !
En attendant les photos de la trouvaille du mois de mars (mes 3 copines photographes-amatrices sont surbookées !), je vais vous faire le bilan du vide-grenier de dimanche dernier à Bègles, où je tenais un stand en tant que vendeuse (pour une fois !).
Si vous suivez ce blog, vous aurez vite compris que le contenu de mon dressing est assez gargantuesque : c'est le piège des vide-greniers, à 3€ pourquoi se priver d'une petite robe supplémentaire ? Donc 2 à 3 fois par an, il est (absolument) nécessaire que je fasse un peu de place pour mes nouvelles trouvailles (sous peine de faire exploser mon armoire).
Dimanche dernier donc, levée à 6h du mat (dur dur), chargement de la voiture et en route pour jouer à la marchande toute la journée, sous un soleil radieux (RAPPEL REGLE N°12 des v-greniers : avoir de la crème solaire !) donc un temps parfait pour bien vendre ! 
Voici un apperçu de mon stand :

Stand Lulule Biscotte !
Bilan de la journée très positif : 123€ de marchandises vendues, soit l'équivalent de 2 grosses poches (2 gros sacs pour ceux qui ne sont pas du Sud) de vêtements !
Franchement ça vaut le coup de se lever tôt non ?
Pour celles qui seraient tentées de prendre un stand dans le prochain vide-grenier de leur ville, (après la règle N°1 pour bien vendre à un vide-grenier : être bien équipée) voici la règle N°2 : Comment fixer ses prix lorsqu'on vend sur un v-grenier ?
Alors je vous le dis tout de suite : le principe des vide-greniers c'est d'acheter à petits prix ! En général les pièces à plus de 30€ ne se vendent pas... Donc si vous avez une veste Chanel ou un sac qui vous avez coûté un bras quand vous l'aviez acheté en boutique, mettez les plutôt sur Leboncoin, Ebay ou dans un dépôt vente, à moins d'accepter de vendre à perte.
Personnellement, je vends à petits prix pour faire de la place, plutôt que de vendre 3 ou 4 pièces chèrement. Généralement, compter 1€ pour un t-shirt, 4€ pour une jupe, 6€ pour une robe, 5€ pour un jean's ...  Après les belles matières peuvent gonfler un peu les prix : 12€ pour une robe en soie ou 25€ pour une veste en cuir, ça reste acceptable et très accessible !
Pensez également à faire des prix groupés : pour 3 t-shirts achetés un 4ème offert par exemple ! Une petite panière "tout à 1€" attire également les clientes. Sachez également que le marchandage est une chose courante sur les vide-greniers, à vous d'accepter ou de refuser !
Personnellement j'accepte toujours de baisser les prix si la cliente me prend plusieurs articles, mais attention je ne me laisse pas avoir non plus : exemple dimanche dernier, pour un petit débardeur en soie que je vendais 2€, une cliente me dis "Désolée je n'ai que 1€20 sur moi !", j'étais prête à accepter vu que la cliente était sympa, sauf que quand elle a ouvert son porte monnaie un beau billet de 10€ dépassait !!! Alors là autant vous dire que je suis restée très correcte mais que j'ai refusé tout net de baisser mon prix : 0,8€ de moins c'est dérisoire, mais je trouvais ça tellement incorrect comme attitude !! La cliente est partie en reposant le débardeur ... pour mieux revenir l'acheter 10min plus tard ! 
Encore une victoire de Super Biscotte ;)

Bon. Voilà voilà pour cette nouvelle leçon de vide-grenietage.
A très bientôt pour de nouvelle aventures ! Et bon w-end de Pâques à toutes :)

6 commentaires:

  1. Tout beau ton stand dis donc !!!
    Je suis certaine que je me serai arrêtée et que j'aurai craqué ;)
    Je prends note de tous tes conseils, j'aimerai bien vider aussi mon dressing. Pas de grosse pièce (pour ça, je mets sur le blog ou le boncoin) mais des tee H&M, des jean etc ...
    Bisous ma Super Biscotte

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Super Biscotte ! Non mais elle savait vraiment pas a qui elle avait à faire !!!! En tout cas un grand merci pour ces conseils c'est un truc qui me tente pas mal de faire une V-grenier en tant qu'acheteuse ! Bises

    RépondreSupprimer
  3. un méga point négatif quand même : ne semblait-il pas que tu avais une petite soeur (très charmante au demeurant) ? Légalement propriétaire sur l'héritage des trucs que tu ne veux plus (et en plus vous faîtes la même taille de haut/chaussures) ?
    En plus c'est une façon pour tes zabits d'être rassurés, qu'ils resteront dans la cadre familiale...l'angoisse de l'abandon existe aussi chez les fringues, true story.

    RépondreSupprimer
  4. Oh!!! Comme j'aurai aimé fouiner dans ton tas de fringues!!!!!! En tout cas ton article est top, et je comprends tout à fait ton attitude avec la femme du top à 2 euros : Faut pas pousser mémère dans les orties! Moi perso les vide greniers comme vendeuse ça me branche pas trop, je ne suis pas une bonne vendeuse mais une bonne acheteuse!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ces conseils! Ça me sera utile car une fois par an (en septembre) je fais une brocante en tant que vendeuse. Ton stand est super bien rangé!
    Grosses bises!

    RépondreSupprimer
  6. Ah dommage qu'on ait raté ça. On aurait pu avoir quelques unes de tes merveilles. Surtout que tu les as surement vendu à petit prix. Moi, un jour, j'avais fait les boutiques à Marseille, mais je n'ai rien acheté car tout était au dessus de mes moyens, je ne l'avais pas prévu. Merci pour les conseils en vide-grenage. Au moins, on sait ce qu'on fera si un jour on se décide à vider nos dressing.

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit commentaire si le coeur vous en dit, je les lis tous ! et je réponds quand on me pose une question ou que le commentaire est trop mignon ;)